Flash info

Trois guides disponibles !

 Vendus 10 €

au profit des restaurations.

 

Accueil arrow Vie de l'association arrow Année 2007 arrow 2007 - Visite de Boussagues et Lunas
2007 - Visite de Boussagues et Lunas Convertir en PDF Version imprimable

Une journée avec les Amis de Villeneuvette.


30 juin 2007

Cette année, nous avons dérogé à la règle de choisir pour nos rencontres annuelles des lieux en rapport avec Villeneuvette et/ou l’industrie textile : mais nous avions l’opportunité de visiter sous la conduite d’un historien l’un des plus intéressants villages médiévaux de notre région.
Et puis, si le charme de Villeneuvette est dû en grande partie à son unité de style, de temps (trois siècles, tout de même !) et d’activité, le charme de Boussagues vient lui aussi de son homogénéité, due à son authenticité médiévale.
C’est sous la houlette de l’historien héraultais Philippe Huppé que nous avons pu visiter ce village, dominé par « le Castellas » (XI-XIIème), résidence des seigneurs locaux, les Déodat. protégeant de ses remparts (XIIIème) l’église paroissiale (XII-XIIIème) et des maisons serrées de la même époque ou au plus tard Renaissance (l’intéressante « maison du Bailli ou de Toulouse-Lautrec »,
Philippe Huppé a développé le rôle de ces forteresses, situées au creux de la jonction de deux vallées qui furent passagères : rôle politique, économique, juridique, mais aussi les rivalités seigneuriales, à l’époque médiévale, leur apogée puis leur déclin.

Nous avons déjeuné au château de Lunas, sur les bords du Gravezon (XVII-XVIIIème) ; ses propriétaires étaient, jusqu’à une date récente, apparentés aux dirigeants de Villeneuvette : certains d’entre nous y retrouvaient avec émotion des souvenirs d’enfance.
M. Commeignes, fondateur et Président de la très active association des Amis de Lunas, nous a fait découvrir la chapelle St Georges VI-VIIème de tradition wisigothique (arc outrepassé mozarabe).
Il nous emmena ensuite sur la colline du Redondel, emplacement de l’ancien château, fief des seigneurs de Faugères, puis des Narbonne-Caylus, détruit en application des ordonnances de la paix d’Alais de 1629 terminant pour un temps les guerres de religion.
Ayant la vallée sous les yeux, puis en y redescendant, il nous parla de tous les anciens métiers de Lunas : moulins à huile, tanneries, fabrication de draps de genêt, verreries et nous apprit que l’aérostier Mongolfier imagina en 1792 le bélier hydraulique, très employé un siècle plus tard pour monter l’eau dans les maisons !
 

 

 
Suivant >
© 2022 Les Amis De Villeneuvette
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.